www.minisanterdc.cd

Taille police

SCREEN

Profil

Mise en page

Style du menu

Cpanel

Le Dr Félix Kabange Numbi prône le lavage des mains comme moyen de prévention des maladies

C’est dans le jardin du ministère de la Santé publique et en présence du secrétaire général à la Santé, le Dr Pascal Mukengeshay et de la représentante de l’Unicef, Barbara Beinten que le ministre de la Santé publique, le Dr Félix Kabange Numbi, pour servir d’exemple aux congolais, s’est lavé les mains. En signe  de la commémoration de la journée mondiale du lavage des mains placée sous le thème mondial « choisir le lavage des mains, c’est choisir la santé » et au niveau national, le thème retenu est « mains propres, zéro microbe ».


Par ce geste simple, facile mais efficace dans la prévention des maladies dites des mains sales, le ministre de la Santé publique lance cet appel : «  ensemble lavons nos mains, car choisir de laver ses mains au savon, c’est choisir la santé ». Aux partenaires, il déclare : « j’invite aussi tous nos partenaires au développement à nous renouveler leur engagement pour qu’ensemble, nous fassions du slogan mains propres, zéro microbe, un véritable arme qui protège ».


Pour le ministre de la santé publique, en ce moment où le monde entier est secoué par la maladie à virus Ebola, « le lavage des mains u savon devient plus qu’impérieux ».


Face à la présence du virus Ebola  à Djera dans le territoire de Boende dans la province de l’Equateur, le ministre de la Santé publique a rappelé à tous « l’intérêt de la pratique du lavage des mains au savon ou à la cendre comme un des moyens préventifs pour combattre cette épidémie ».


 La situation persistante du choléra, de la fièvre typhoïde, des infections respiratoires, du paludisme et des maladies diarrhéiques dans une partie du pays, indique le Dr Félix Kabange Numbi,  est liée en majorité  aux mauvaises pratiques hygiéniques de lavage des mains et d’assainissement. Le pays étant toujours marqué par un accès limité à l’eau potable ; une mauvaise ou une absence d’utilisation des  latrines hygiéniques avec malheureusement plusieurs  compatriotes pratiquant encore la défécation à l’air libre et généralement une majorité écrasante qui ne se lave pas les mains aux moments critiques.


Le Dr Félix Kabange Numbi a rappelé qu’il faut se laver les mains aux moments critiques tels qu’avant de manger ; avant de préparer les aliments ; après avoir  été aux toilettes ; avant de faire manger le bébé ; avant d’allaiter le bébé ; après avoir changé les couches du bébé.  Le lavage des mains, martelet-il, est une mesure préventive efficace, simple et moins couteuse, que nous conseillons à tous. « Cette bonne pratique de lavage des mains va, à coup sûr, améliorer votre santé et donc vous épargner des dépenses de santé dues aux maladies que l’on peut bien éviter par ce simple geste ».


Instituée en 2008 par l’assemblée générale de l’Onu, la journée mondiale de lavage des mains vise à motiver toute la population à effectuer ce geste simple, efficace et moins cher pour prévenir les maladies des mains sales notamment les diarrhées, les pneumonies et , fait savoir le ministre de la Santé publique, dans le contexte actuel, la maladie à virus Ebola que l’on peut très bien éviter en gardant les mains bien propres.


Blandine Lusimana T.